Le Café 115 en quelques chiffres  2014


180 personnes reçues

225 jours d'ouvertures

3200 Visites

plus de 850 repas

25 bénévoles

 

Qui sommes nous ?

 

Depuis de nombreuses années, il existe à Issy-les-Moulineaux une structure d’accueil de jour pour les SDF de tout le 92 : le « Café 115 ». Un lieu leur permettant de prendre un peu de repos au calme, de se réchauffer, de partager …

L’objectif pour les accueillants est :

-         d’être le relais de leurs projets, aussi minimes soient-ils, et de les encourager dans cette voie;

-         d’identifier les personnes qui sont en train de plonger et de leur proposer des pistes pour tenter d’améliorer leur situation mais c’est l’accueilli qui doit être l’acteur ; c’est déjà sa démarche de venir vers le café 115 à la différence des maraudes qui vont vers les SDF.

 

Le café 115 est ouvert pendant la période hivernale de novembre à mars de 14h à 20h30, (6 jours par semaine) et le reste de l’année de 15h à 18h (3 jours par semaine).

 

Le local d’environ 70 m² est situé au 89 rue de Verdun. L’activité est bien intégrée dans le quartier : des habitants nous apportent parfois des gâteaux ou des revues.

 

Accompagnement dans des démarches administratives
Accompagnement dans des démarches administratives

Services offerts

 

Tout nouvel accueilli est d’abord reçu pour un échange permettant d’identifier ses besoins, de lui présenter le mode de fonctionnement du café 115 ainsi que le règlement intérieur. L’ébriété et la consommation d’alcool sont interdites au sein du café 115 pour permettre d’offrir un endroit calme aux accueillis.

 

Au-delà du réconfort apporté et des échanges, le café 115 permet de boire un café, jouer (carte, jeux de société), de regarder la télévision, de lire (bibliothèque et revues), de recharger les portables, de manger des gâteaux, et éventuellement de prendre un repas.

 

Le local dispose aussi d’un lit qui permet aux plus fatigués de se reposer quelques heures.

Le coin toilette, avec un lavabo, permet de subvenir aux besoins d’un premier niveau d’hygiène mais le local ne dispose pas de douche. Par contre un partenariat a été mis en place avec Mobil Douche qui passe une fois par semaine.

 

Le café 115 dispose de matériel informatique avec une imprimante et un accès internet qui permet aux accueillis de réaliser un certains nombre de formalités administratives, mais le but des accueillants est de les orienter vers des structures plus adaptées à leur besoin (par exemple le CCAS). De plus, le café 115 propose de d'archiver les documents administratifs et les photos personnelles via la solution "doc-depot".

 

Un médecin passe une fois par semaine, ce qui permet de traiter le plus pressé et de les orienter vers des structures de soins adaptées.

 

La salle principale
La salle principale

Salariés et bénévoles

 

A l’origine, le Café 115 n’ouvrait que pendant la période hivernale, avec le soutien de salariés du secteur social connaissant bien cette population, accompagnés de bénévoles. Ces deniers par leur volonté de ne pas « abandonner » ceux qu’ils avaient soutenus pendant l’hiver ont désormais poursuivi l’action sur le reste de l’année. La mairie et ALPIRIM ont encouragé cette action, qui n’engage que peu de frais supplémentaires.

 

Les bénévoles, une douzaine, appartiennent à plusieurs associations, comme le Secours Catholique, Saint Vincent de Paul et la Croix-Rouge. Des « indépendants » font aussi partie des bénévoles. Aucun signe d’appartenance à ces associations n’est visible au sein du Café 115.

 

Le rôle du bénévole est d’apporter une écoute aux accueillis et ce sur de longues périodes.

Le bénévole doit être quelqu’un de confiance mais aussi le garant de l’intégrité des lieux pour le bien de tous.

 

Mensuellement, les bénévoles, les salariés et les acteurs sociaux font le point sur le fonctionnement du café 115 (organisation, logistique et matériel) mais aussi le suivi des accueillis (faits marquants, actions à engager, etc.) pour que tous les intervenants agissent dans le même sens.